Assistantes maternelles LE LIEU DES ENFANTS
Bonjour et bienvenue sur le forum le lieu des enfants.

Entrez , inscrivez vous pour rejoindre le groupe des assistants maternels et des parents

A très vite !!!!
Pascale.



Derniers sujets
» Proposition pour garder des enfants
Aujourd'hui à 18:37 par Cindy

» Les membres non présentés
Aujourd'hui à 16:48 par Nefertari

» Pour septembre quels sont vos disponibilitées ?
Aujourd'hui à 15:00 par Nefertari

» tissage
Aujourd'hui à 14:06 par mamyjo

» Annonces recherche assistantes maternelles
Aujourd'hui à 12:01 par Cindy

» origami chat
Aujourd'hui à 11:26 par mamyjo

» Non à la dévalorisation de notre métier
Aujourd'hui à 9:12 par milou33

» Comment soulager les douleurs d'arthrose?
Aujourd'hui à 7:11 par pauline

» Courgettes farcie 4 ã 5,
Hier à 14:04 par Cindy

» recette a base de courgette
Hier à 11:41 par pauline

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Assistantes maternelles LE LIEU DES ENFANTS sur votre site de social bookmarking

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par fee clochette le Mer 20 Avr 2011 - 20:52

Bonsoir

Qui d'entre vous aurrai de la documentation sur l'allaitement ?

> Legislation
> Sevrage et alimentation mixte
> Conservation & transport

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
fee clochette
Administrateur

Profession Profession : Assistante Maternelle

http://chezchatou.canalblog.com/archives/mon_metier__assistante_

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par Pascale le Mer 20 Avr 2011 - 20:54

olala j avais mais je sais pas si j ai toujours, lol
avatar
Pascale
Administrateur

Profession Profession : Assistante maternelle

http://assistantematernelle.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par noisette le Jeu 21 Avr 2011 - 7:59

pas de docs désolé !!
avatar
noisette

Profession Profession : asmat

http://asmat22.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par Invité le Jeu 21 Avr 2011 - 8:30

Allaitement, sevrage, conservation du lait- Travail et législation


De nombreuses mères posent des questions sur la possibilité de poursuivre l'allaitement si elles sont séparées de leur bébé (le plus souvent parce qu'elles reprennent un travail à l'extérieur) ainsi que sur la façon de tirer leur lait. Parfois, une mère n'obtient pas de bons résultats avec son tire-lait, et elle voudrait savoir pourquoi. Le tire-lait est-il inefficace ? L'utilise-t-elle mal ? Ou bien (et c'est souvent la plus grande crainte de la mère) n'a-t-elle pas assez de lait à tirer ?


Mis à part le modèle de tire-lait en verre en forme de klaxon (ou d'entonnoir) muni d'une poire en caoutchouc, qui est difficile à nettoyer, peu efficace, et susceptible d'abî mer les bouts de sein car l'aspiration ne peut être réglée, à peu près tous les tire-lait seront efficaces, avec un peu de pratique.
Pour aider la mère à choisir le type de tire-lait qui lui sera le plus adapté, il est utile de voir avec elle dans quelles circonstances elle l'utilisera, et quels sont ses souhaits et motivations. Un tire-lait peut être plus facile à utiliser dans certaines circonstances que dans d'autres. Par ailleurs, un tire-lait très efficace et coûteux peut dépasser les besoins de la mère. N'oubliez pas non plus que certaines mères finissent par ne plus se servir de leur tire-lait, car elles se débrouillent mieux en tirant leur lait manuellement. Les cir constances vous aideront à déterminer avec la mère si l'expression manuelle n'est pas plus pratique.

Quand l'allaitement est retardé ou suspendu pendant des semaines ou des mois.

Si le bébé est un grand prématuré, ou si la mère ou le bébé doivent être hospitalisés pour une longue période, l'allaitement peut être retardé ou suspendu pendant des semai nes ou des mois. Si cette suspension survient alors que la lactation est déjà bien établie, la mère devra prévoir de tirer son lait aussi fréquemment que son bébé tétait, afin de garder une sécrétion lactée satisfaisante.
La mère d'un bébé prématuré devra travailler, en outre, à établir une sécrétion lactée adéquate. Le meilleur moyen est d'imiter la fréquence de tétée d'un nouveau-né. Suggé rez à la mère de commencer à tirer son lait dans les 6 heures qui suivent la naissance, puis, par la suite, pendant 15 à 20 minutes toutes les 2 heures dans la journée si possible (avec un minimum de 5 fois par jour, avec un temps passé à tirer le lait d'au moins 100 mn/jour).
Tirer son lait peut représenter pour la mère une contrainte importante, et elle pourra avoir du mal à trouver le temps de le faire. Dans ce cas, vous pourrez lui proposer de discuter avec elle de la façon dont elle peut organiser sa journée pour pouvoir tirer son lait assez souvent.


Etant donné son efficacité et le confort qu'il apporte, un tire-lait électrique automati que sera généralement le meilleur choix pour une mère qui doit tirer son lait pendant une longue période. La mère aura peut-être déjà eu l'occasion d'utiliser ce genre de tire-lait, pendant son séjour en maternité. Vous pouvez lui suggérer d'en louer un dans une phar macie ou dans un établissement spécialisé. Si elle utilise un tire-lait dont elle connaît déjà le fonctionnement, elle se sentira plus à l'aise pour s'en servir. Dans le cas contraire, il pourra être utile de vérifier qu'elle a bien compris comment monter l'appareil, et comment l'utiliser.
Ces tire-lait électriques automatiques procurent une expression efficace et confortable, car ils dépla cent un volume d'air important, avec une alternance d'aspiration et d'arrêt de l'aspiration qui imite la succion du bébé. La force de l'aspiration est réglable à la convenance de la mère. Un réglage de la puissance en continu est préférable à un réglage par crans. Certains pensent aussi que cela est plus efficace que de tirer le lait d'un seul sein à la fois, parce que la stimulation est plus importante.
La sécurité sociale et les mutuelles peuvent rembourser le prix de la location du tire-lait quand il y a une prescription médicale. La feuille de soin doit être faite au nom de l'assuré, le bénéficiaire étant le bébé. La SS rembourse 70% d'un forfait de location heb domadaire, ainsi que de l'achat de la téterelle et des autres accessoires individuels s'adaptant sur le tire-lait.

Quand l'allaitement est interrompu pour une courte période.

Une mère peut avoir à sevrer temporairement son bébé pour diverses raisons :
Elle doit prendre un médicament ou subir un examen nécessitant l'absorption d'un produit dangereux pour le bébé.
La mère ou le bébé doivent être hospitalisés pour une courte période ; la mère doit faire un stage, un voyage... et il ne lui sera pas possible d'avoir son bébé avec elle...

Si l'allaitement est interrompu pendant quelques jours à une semaine, la mère pourra entretenir sa sécrétion lactée (et éviter les engorgements) en tirant son lait avec la même fréquence que celle des tétées du bébé. Une mère dans cette situation pourrait vouloir louer un tire-lait électrique, même pour une courte période. Le confort d'utilisation peut être pour elle plus important que d'autres considérations. Si elle souhaite acheter un tire-lait ou a besoin de quelque chose de facilement transportable, elle pourra utiliser un tire-lait manuel, ou un tire-lait électrique fonctionnant sur piles. Ces derniers ont un petit moteur. Ils déplacent un faible volume d'air, et leur efficacité est donc plus limitée. Une trentaine de secondes pourront être nécessaires avant d'obtenir une aspiration suffisam ment forte. Il n'y a pas d'alternance aspiration / arrêt de l'aspiration. La mère devra apprendre à arrêter l'aspiration en pressant un bouton, ou en la rompant avec l'index.

Si une mère a un problème avec un tire-lait à piles, il est possible que ce soit dû au manque de pratique. Vous pouvez aussi lui suggérer de tirer son lait d'un côté pendant que son bébé tète de l'autre côté : ces tire-lait ont l'avantage de pouvoir être utilisés d'une seule main sans fatigue. Cela permettra à la mère de bénéficier de la meilleure stimula tion possible, la succion du bébé, et de tirer une plus grande quantité de lait.
Une mère qui a temporairement sevré son bébé verra souvent sa sécrétion lactée di minuer, si elle n'a pas tiré son lait suffisamment souvent, ou si cette stimulation s'avère insuffisante dans son cas. Elle pourra alors croire qu'elle doit continuer à tirer son lait même quand elle a repris l'allaitement. Vous pouvez lui assurer que son bébé est beau coup plus efficace que n'importe quel tire-lait. Allaiter plus souvent pendant quelques jours est le moyen le plus efficace de ramener la sécrétion lactée à un niveau corres pondant aux besoins du bébé.

Quand la mère et le bébé sont régulièrement séparés

La raison la plus fréquente en est la reprise d'une activité extérieure, travail ou étu des. Ces séparations n'empêchent pas la mère de mettre son bébé au sein plusieurs fois / jour.
Si la mère se pose des questions dès avant l'accouchement, vous pourrez lui suggérer divers moyens lui permettant de rester à la maison avec son bébé le plus longtemps pos sible. Si la mère peut être avec son bébé à temps plein pendant les 3 premiers mois, qui sont une période particulièrement importante pour le démarrage de l'allaitement, celui-ci de passera mieux et se poursuivra plus longtemps. Cette période est aussi capitale pour l'établissement d'une bonne relation mère-enfant que pour celui d'une bonne sécrétion lactée. Une étude de Auerbach et Guss (1984) montrait que plus le bébé était séparé tôt de sa mère, plus le sevrage était précoce.
Il est important qu'une mère régulièrement séparée de son bébé sache que la quantité de lait produite dépend de la régularité et de la fréquence avec laquelle ses seins seront stimulés, que ce soit par les tétées ou par le fait de tirer son lait. En conséquence, le recours régulier aux biberons de compléments contribuera à diminuer la sécrétion lac tée.

Si la mère prévoit d'être séparée de son bébé pour des périodes n'excédant pas 4 heures d'affilée

Elle pourra allaiter son bébé juste avant de partir et tout de suite en rentrant ; elle ne sera généralement pas obligée de tirer son lait pendant son absence, sauf si elle pré sente un engorgement inconfortable.
D'un autre côté, la mère pourra tirer son lait pendant qu'elle est chez elle, afin que son bébé puisse l'avoir en cas de besoin quand elle est absente. Le meilleur moment est généralement tôt le matin, quand elle est reposée et que le bébé n'a pas tété depuis une heure ou deux. Elle pourra alors obtenir une quantité de lait importante en tirant son lait pendant une vingtaine de minutes. De nombreuses mères ont constaté qu'elles obtiennent moins de lait en fin de journée, alors qu'elles sont plus fatiguées et que le bébé est sou vent maussade. Vous pouvez dire à la mère que même quand elle aura tiré son lait, son bébé est tout à fait capable d'en faire sortir suffisamment pour se nourrir.
Les mères vivant ce type de situation pourront tirer leur lait facilement et conforta blement avec un tire-lait manuel à cylindre, piston ou à gachette. Les premiers sont constitués de deux cylindres emboîtés l'un dans l'autre ; le fait de tirer sur le cylindre intérieur de façon rythmique entraîne l'aspiration (selon le principe du piston de la serin gue). Pour d'autres marques, on presse une gachette, ou on tire sur un psiton. Certains peuvent s'utiliser d'une main, d'autres nécessitent les deux mains. L'embouchure doit être adaptée à la conformation de la mère. Elle doit être assez grande pour recouvrir l'aréole et permettre au mamelon de bouger sans frotter sur les parois. Deux embouchures de tailles différentes sont généralement fournies avec ces appareils, ainsi qu'un joint de remplacement. Ces tire-lait sont très légers, peu encombrants, peu coûteux, et faciles à se procurer en pharmacie (Axicare, Raymond, Sanipharm, Medela, Avent ... ).

Si la mère est séparée de son bébé 4 à 6 heures d'affilée

Si elle souhaite que son bébé continue à recevoir son lait pendant son absence, elle devra généralement tirer son lait une fois, de préférence au milieu de la période d'ab sence. Rester plus de 4 heures sans mettre le bébé au sein ni tirer son lait peut entraîner un engorgement, un canal lactifère bouché, voire une lymphangite. Suggérez à la mère de faire téter son bébé juste avant de partir et juste en rentrant, afin de réduire la nécessi té pour elle de tirer son lait.
De nombreuses mères vivant cette situation utilisent les tire-lait manuels. Un tire-lait électrique à piles peut aussi être utilisé. Mais la mère doit savoir que les piles s'usent au bout de quelques jours d'utilisation régulière. Les piles rechargeables étant souvent moins efficaces que les piles alcalines, le coût des piles peut finir par constituer une dépense non négligeable.

Si la mère travaille à temps plein, étant absente huit heures ou plus par jour

Il sera important de voir avec elle ce qui lui paraît le plus important dans la poursuite de l'allaitement. Si elle souhaite surtout le maintien d'une relation privilégiée avec son bébé, fournir une grande quantité de lait ne sera pas le plus important ; elle ne sera pas trop alarmée en voyant baisser sa sécrétion lactée, et trouvera satisfaisant de donner des compléments à son bébé. Même si elle préfère que son bébé reçoive autre chose que son lait pendant son absence, il lui sera utile de tirer son lait une à deux fois par jour, tout au moins les premiers temps, pour éviter les engorgements. Avec le temps, la sécrétion lactée se régule, et beaucoup de mères arrivent très bien à allaiter leur bébé matin et soir, ainsi que les week-end, sans avoir besoin de tirer leur lait en semaine quand elles sont à leur travail.
Si elle désire que son bébé soit nourri uniquement avec son lait, soit parce qu'elle souhaite le faire bénéficier des avantages du lait maternel le plus longtemps possible, soit parce qu'il est allergique au lait de vache, elle sera assez motivée pour tirer son lait assez souvent pour fournir une quantité de lait suffisante. Elle pourra aussi vouloir com mencer à constituer des réserves de lait congelé avant de reprendre le travail. Vous pourrez alors lui suggérer :

• De s'arranger pour reprendre le travail le plus tard possible. Les trois premiers mois sont particulièrement important pour l'établissement d'une bonne sécrétion lactée.
• De commencer à tirer et à congeler son lait plusieurs semaines avant la reprise du travail. Elle aura le temps de devenir plus experte en la matière, et le lait mis de côté lui permettra d'envisager la reprise du travail avec plus de sérénité. De plus, elle sera plus reposée, et pourra souvent tirer plus de lait.
• De voir s'il lui est possible de reprendre le travail en milieu de semaine. Elle aura le week-end pour souffler et s'organiser pour la semaine à venir en fonction de son expé rience.
• De tenir compte du temps total qu'elle passera loin de son bébé : non seulement temps de travail, mais encore le temps passé dans les transports. Cela peut porter le temps d'absence à 9 ou 10 heures. La mère pourra mieux planifier les moments où elle tirera son lait si elle sait qu'il est nécessaire de le tirer 3 fois / jour : en milieu de matinée et d'après-midi, et le midi.
• De calculer le temps qu'elle consacrera effectivement à l'opération. Cela inclut non seulement le fait de tirer le lait, mais aussi celui de gagner le lieu où elle le fera (qui peut être éloigné de son poste de travail), de préparer le matériel, de le nettoyer et de le ranger après usage. Sur un temps total de 20 mn, la mère pourra en fait ne consacrer que 10 mn à l'extraction proprement dite. Une mère qui vous dit : « Je tire mon lait 3 fois / jour pendant 20 mn, et j'en ai de moins en moins » est peut-être dans ce cas.
• Dans les moments difficiles, elle peut remettre son choix en cause. Le manque de rapports avec les collègues de travail, dû au temps passé à tirer le lait, la désapprobation plus ou moins marquée de ces collègues... peuvent poser des problèmes. La mère pourra avoir besoin de prendre périodiquement le temps de faire le point sur ses motivations, tant par rapport à son travail que par rapport à l'allaitement, afin de voir dans quelle mesure elles sont toujours valables à ses yeux ; elle pourra être alors amenée à reconsi dérer ses priorités.
• De garder à l'esprit que le fait de devoir tirer son lait plusieurs fois par jour n'est pas définitif. Quand le bébé commencera à prendre d'autres aliments, généralement vers 5 ou 6 mois, elle pourra diminuer le nombre de fois où elle tirera son lait. Le moment viendra où elle n'aura plus besoin du tout de tirer son lait : elle pourra profiter de la relation d'allaitement pendant qu'elle sera avec son bébé.
Les tire-lait manuels, les tire-lait électriques à piles et l'expression manuelle fonc tionnent très bien pour la plupart des mères qui travaillent. Cependant, quand elles envisagent de tirer leur lait pendant plusieurs mois, ou qu'elles ne peuvent y consacrer qu'un temps limité, certaines mères préfèrent choisir un tire-lait électrique automatique.

La commodité est souvent le premier souhait

Le confort d'utilisation apparaît, pour beaucoup de mères, le facteur déterminant pour le choix. Louer un tire-lait électrique automatique, modèle le plus efficace et demandant le moins d'efforts, est souvent le premier choix pour une mère, même si elle n'en a besoin que pendant une courte période. Mais beaucoup de mères sont très satisfaites d'un tire-lait manuel facile à transporter et à utiliser, voire de l'expression manuelle.
Si la gamme de tire-lait disponibles chez nous est nettement moins vaste que dans d'autres pays, il est devenu cependant beaucoup plus facile, deupuis une paire d'années, de se procurer un tire-lait. Privi légier les tire-lait à double pompage (permettant de tirer le lait des deux seins en même temps), en particulier pour une utilisation au long cours. Les tire-lait « double phase » semblent également plus efficace ; une première phase (cycles rapides) déclenche le réflexe d’éjection, puis une seconde phase (cycles lents avec dépression plus importante) permet d’exprimer le lait.

Les questions que posent les mères

Combien de lait dois-je tirer pour satisfaire les besoins de mon bébé ?

Personne ne peut savoir avec certitude quelle quantité de lait un bébé donné va avaler lors d'un repas donné. Cependant, une mère qui s'absente régulièrement aura rapidement une idée assez précise de la quantité de lait dont son bébé a besoin. Le bébé allaité consomme en moyenne 600 ml de lait maternel / jour pendant les premières semaines ; cette quanti té augmente jusqu'à une moyenne de 840 ml / jour entre 2 et 6 mois. Divisé par le nombre de tétées (8 à 10 / jour en moyenne), cela fait 60 à 100 ml par tétée. Il est rare qu'un bébé allaité avale le contenu d'un plein biberon de lait maternel à la place d'une tétée.
Si la mère projette de congeler son lait, suggérez-lui de le faire par petites quantités (voir plus loin la technique du bac à glaçons), et d'avoir toujours un stock de lait d'avance. De petites quantités de lait se décongèlent plus rapidement, et limitent le gas pillage. Il est possible de décongeler juste la quantité de lait que le bébé est supposé boire, quitte à en décongeler à nouveau s'il s'avère qu'il a encore faim. Le lait maternel décongelé en trop peut être conservé au réfrigérateur pour le repas suivant, mais ne doit pas être recongelé.

Qu'est-ce que je peux faire pour tirer plus de lait ?

En premier lieu, il est utile de recommander à la mère de bien suivre les instructions fournies avec le tire-lait. Elle pourra avoir besoin de voir avec vous comment le monter ou l'utiliser. Quel que soit le type de tire-lait utilisé, la succion sera plus efficace si la mère humecte légèrement son sein : cela améliorera l'adhérence, et permettra de mieux faire le vide. Il est également important de commencer doucement, en augmentant la force de succion ensuite si nécessaire. Un massage doux des seins depuis la poitrine vers l'aréole, suivi d'une manipulation douce des mamelons entre le pouce et l'index se révèle efficace pour certaines mères.
Cela aidera la mère de savoir que le fait de tirer son lait, quelle que soit la méthode et l'appareil utilisés, demande un « coup de main » qui s'acquiert avec le temps, et que son efficacité augmentera avec la pratique. La mère doit entraîner son corps à déclen cher le réflexe d'éjection quand elle tire son lait. Cet entraînement est tout autant psychique que physiologique : donner son lait à une machine ne représente pas la même chose que le donner à son bébé.

Le corps de la mère est programmé pour déclencher le réflexe d'éjection en réponse à certains stimuli : le corps du bébé contre le sien, ses pleurs, la succion du bébé... Quand la mère se prépare à tirer son lait, elle pourra mettre devant elle une photo de son bébé, un de ses petits vêtements, ou une écouter cassette sur laquelle elle a enregistré les cris de son bébé, pour aider au déclenchement du réflexe d'éjection. D'autres mères seront aidées par une cassette de relaxation, ou de musique douce. Prévenez la mère qu'il fau dra souvent un certain temps pour que son corps s'habitue à donner son lait dans ces conditions.

Qu'elle tire son lait à la maison ou ailleurs, la mère devra trouver un endroit où elle peut se détendre et avoir un minimum d'intimité ; une pièce isolée, un bureau personnel... Il est important pour elle d'être détendue : le stress et la nervosité inhibent le réflexe d'éjection et diminuent la quantité de lait qu'elle pourra tirer.

Il faut compter environ 10 à 15 minutes d'extraction par sein (le temps nécessaire au bébé pour téter). Avec un tire-lait permettant de tirer le lait des deux côtés en même temps, cette durée sera raccourcie d'autant. Cela nécessite un tire-lait présentant deux embouts, ou deux tire-lait pouvant être utilisés d'une seule main (tire-lait électrique à piles, ou tire-lait manuel à gâchette).

Combien de lait devrais-je pouvoir tirer à chaque fois ?

L'efficacité de l'expression dépend de nombreux facteurs : temps écoulé depuis la dernière tétée, expérience de la mère, confort dont elle dispose pour ce faire, moment de la journée, importance de sa sécrétion lactée, état d'esprit de la mère... La quantité de lait obtenue pourra être très variable suivant ces facteurs, et suivant les mères.
Si la mère ne parvient pas à tirer de grandes quantités de lait, vous pouvez toujours lui assurer que son bébé, en tétant, est beaucoup plus efficace que n'importe quel tire-lait. Ce qu'elle obtient ne reflète que très imparfaitement sa sécrétion réelle. Beaucoup de mères, avec un peu de pratique, arrivent à augmenter les quantités exprimées.

Est-il vrai que plus je boirais et plus j'aurais de lait ?

« Buvez à votre soif » devrait être le meilleur guide pour une mère. Beaucoup de mè res constatent qu'elles ont soif plus souvent quand elles allaitent. Il est préférable de ne pas attendre d'avoir la gorge desséchée pour boire. La constipation et/ou des urines concentrées indiquent aussi que la mère doit augmenter sa consommation de liquides. Dans une étude effectuée en 1985, Dusdieker et ses collègues ont montré qu'une mère ne produit pas plus de lait en buvant 25% de plus qu'elle n'aurait bu en se fiant à sa soif. D'autre part, en buvant plus que nécessaire, on se sent mal à l'aise. .

Combien de temps puis-je garder mon lait ?

Des études récentes ont montré que le lait maternel se conserve mieux qu'on le pen sait jusqu'alors, car il a la capacité de retarder la croissance bactérienne. Cependant, cela est à adapter à la situation précise de la mère. Par exemple, il faudra prendre davantage de précautions si la mère tire son lait pour son bébé malade ou prématuré que si elle le fait pour son bébé plus grand et en bonne santé.

Comment dois-je conserver mon lait ?

Il n'est pas indispensable de stériliser les récipients dans la plupart des cas. Les laver soigneusement à l'eau chaude savonneuse et les rincer soigneusement est suffisant. La nature du récipient a une importance uniquement pour la conservation du lait maternel frais pendant un court laps de temps. Dans ce cas, il est préférable de le conserver dans des récipients en plastique. En effet, les leucocytes adhèrent au verre. Cela est particu lièrement important pour un bébé malade ou prématuré, à qui le lait est donné cru. Le bébé perdra une partie des bénéfices dus aux propriétés protectrices du lait maternel si celui-ci a été conservé dans du verre. Les leucocytes étant détruits par la congélation courante, le verre et le plastique peuvent être utilisés pour congeler le lait. Bien que certains corps gras et certaines immunoglobulines adhèrent au plastique, cette perte n'est pas un facteur déterminant dans les cas courants.
Si la mère tire son lait la veille ou l'avant-veille du jour où il sera utilisé, il est inutile de le congeler. Le conserver au réfrigérateur est suffisant. Il est possible de mettre dans le même biberon le lait tiré en plusieurs fois ; cependant, si la quantité de lait qui vient d'être tirée est supérieure à la moitié de la quantité déjà réfrigérée, il est préférable de faire refroidir ce nouveau lait avant de le rajouter au lait déjà froid, pour éviter de trop en augmenter la température.
Si la mère souhaite conserver son lait plus longtemps, il lui faudra le congeler. Quel que soit le contenant, la mère devra dater son lait. On peut aussi utiliser des sacs en plastique alimentaires pour la congélation. Ils peuvent cependant se percer pendant le stockage, ou fuir pendant la décongélation. Un bon moyen de prévention est de mettre les sacs en double, de bien les fermer, et de les disposer dans un contenant en plastique dur. Il est encore possible de se servir de biberons ou des petits pots pour bébé.

La technique du bac à glaçon

Peu coûteuse et pratique, elle apporte généralement toute satisfaction aux mères dans la plupart des cas courants. Vous pouvez suggérer à la mère de verser son lait dans un bac à glaçons en plastique souple (préalablement soigneusement nettoyé). Quand les glaçons de lait sont pris, les démouler dans un sac plastique pour congélation (mis en double), qui sera mis au congélateur. On peut placer ensemble les glaçons obtenus à partir de plusieurs expressions, mais il est préférable d'éviter de mettre ensemble des glaçons provenant d'une période de plus de 15 jours, la composition du lait variant avec le temps pour s'adapter aux besoins du bébé. Cette méthode permet de conserver de petites quantités de lait tirées à divers moments (mère qui tire quelques dizaines de ml après chaque tétée, par exemple), et de limiter le gaspillage : il est très facile de déconge ler de petites quantités de lait, glaçon par glaçon si nécessaire. Il est aussi possible de conserver de cette façon le lait s'écoulant dans des coquilles PENDANT les tétées, s'il doit être donné à un bébé en bonne santé, à condition de vider les coquilles AU MOINS TOUTES LES 1/2 HEURES, et de les nettoyer soigneusement à chaque fois à l'eau chaude savonneuse. Par contre, il est fortement déconseillé de garder le lait s'écoulant dans ces coquilles entre les tétées ; la prolifération microbienne sera en effet beaucoup plus rapide dans le lait maintenu contre le corps à une température élevée.

Petit mémo de la conservation du lait
Le lait doit être daté. Utiliser en priorité le lait le plus anciennement tiré. Les infor mations suivantes sont basées sur les plus récentes études. Elles s'appliquent aux mères qui : . Ont des bébés nés à terme et en bonne santé. . Tirent leur lait pour un usage domestique (par opposition à un usage en hôpital). . Lavent leurs mains avant de tirer leur lait. . Utilisent des récipients soigneusement lavés à l'eau chaude savonneuse et bien rincés.

Durées de conservation
A température ambiante
Colostrum : 12 à 24 heures
Lait mature : 6 à 10 heures

Au réfrigérateur
• Lait mature : 5 jours
• Au congélateur
Compartiment pour surgelés d'un réfrigérateur : 2 semaines
Compartiment 3 étoiles d'un combiné réfrigérateur-congélateur : 3 à 4 mois (en fonction de la fréquence d'ouverture de la porte.
Congélateur séparé, constamment maintenu à -18°C : plus de 6 mois (mais il est préférable de l’utiliser si possible avant ce délai ; en effet, la composition du lait se modifiant légèrement au fil des mois pour s’adapter aux besoins de l’enfant).

Quels récipients
Si le lait ne doit pas être congelé, les macrophages seront mieux préservés si le lait est conservé dans du plastique. Cependant, si le bébé prend l'essentiel de son ali mentation directement au sein, cela est secondaire.
Si le lait doit être congelé
Les récipients en plastique épais sont pratiques et fiables.
On peut utiliser des récipients en verre.
Les sacs en plastique pour congélation sont pratiques et peu coûteux . Il est préféra ble de les mettre en double, de veiller à bien les fermer, et de les entreposer dans un bac en plastique rigide.

Comment réchauffer le lait
Le décongeler et/ou le réchauffer sous l'eau courante chaude (non bouillante).
Agiter avant de vérifier la température.
Ne pas utiliser un four à micro-ondes pour réchauffer le lait humain. Ce type de chauffage détruit certains composants du lait.

En conclusion

L'allaitement peut presque toujours être poursuivi, même si la mère et son bébé sont séparés, ou si l'allaitement doit être momentanément suspendu. Tirer son lait manuelle ment ou à l'aide d'un tire-lait peut permettre sa poursuite en conservant une sécrétion lactée suffisante. Cela permet au bébé de continuer à bénéficier des avantages de l'allai tement maternel, et à la mère de conserver avec son bébé cette relation privilégiée, ce qui peut être particulièrement gratifiant pour une mère qui reprend le travail et doit faire garder son bébé.
En lui fournissant soutien et informations adéquates, vous aiderez la mère à poursui vre l'allaitement et à résoudre les éventuels problèmes que sa situation posera.

Législation, travail et allaitement

1. L'heure d'allaitement :
Article L 224-2. Pendant une année à compter du jour de la naissance, les mères allaitant leurs enfants disposent à cet effet d'une heure par jour durant les heures de travail.
Article R 224-1. La durée d'une heure dont disposent les mères pour l'allaitement de leurs enfants est répartie en deux périodes de trente minutes, l'une pendant le travail du matin, l'autre pendant l'après-midi. Le moment où le travail est arrêté pour l'allaitement est déterminé par accord entre les intéressées et leurs employeurs. A défaut d'accord, il est placé au milieu de chaque demi-journée de travail.

2. Le local où allaiter :
Article L 224-3. La mère peut toujours allaiter son enfant dans l'établissement. Les conditions auxquelles doit satisfaire le local où la mère sera admise à allaiter son enfant sont déterminées suivant la nature et l'importance des établissements, par règlement d'administration publique.
Article R 224-2. Le local prévu par l'article ci-dessus doit satisfaire aux conditions suivantes :

a) être séparé de tout local de travail

b) être pourvu d'eau en quantité suffisante, ou se trouver à proximité d'un lavabo c) être pourvu de sièges convenables pour l'allaitement
Article R 224-3. Les enfants ne peuvent séjourner dans le local prévu à l'article précédent que pendant le temps nécessaire à l'allaitement.

3. La crèche d'entreprise
Article L 224-4. Les chefs d'établissement occupant plus de 100 femmes et plus de 15 ans peuvent être mis en demeure d'installer dans leurs établissements où à proximité des chambres d'allaite ment.
Article R 224-5. Si la chambre d'allaitement est à l'intérieur ou à proximité des lieux de travail, la période de 30 mn prévue à l'article R 224-1 est réduite à 20 mn. Article R 224-18. En cas d'ali mentation mixte, moyens de réchauffer des aliments.
Article R 224-23. C'est l'employeur qui prend à sa charge la rémunération de médecin, du person nel, du matériel, du linge et des changes.


Contrairement à une idée couramment répandue, IL N'Y A PAS D'ARRET DE TRAVAIL D'ALLAITEMENT. Une femme qui souhaite voir prolonger son congé de maternité pour allaiter son enfant doit se voir prescrire un arrêt de travail pour suites de couches pathologiques.


602 602
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par Invité le Jeu 21 Avr 2011 - 8:48

Lorsque l’on reprend le travail, que l’on sèvre ou que l’on poursuive l’allaitement, il peut arriver que l’on ait à gérer un engorgement.
Si vous avez décidé de sevrer mais que le sevrage n’est pas totalement terminé, les premières journées de travail peuvent être difficiles pour vos seins. Si vous avez décidé de ne garder que les tétées à la maison, il faudra un peu de temps à vos seins pour prendre l’habitude de ne plus produire en journée. Si vous avez décidé de conserver une lactation complète mais que vous avez l’habitude d’un bébé qui tète souvent, les pauses de tirages de lait ne seront pas aussi nombreuses…

Voici quelques petits trucs pour gérer ces situations délicates :

Tout d’abord, savoir repérer que l’engorgement arrive, avant qu’il s’installe. Vous pourrez ainsi prendre les devants en tirant un petit peu de lait pour soulager vos seins avant qu’ils soient tellement gonflés que vous n’arriviez plus à tirer du lait.
Si vous poursuivez l’allaitement sans tirer votre lait, il vaut mieux prévoir de tirer un peu les premiers jours, sans drainer complètement les seins, dès que vous en ressentez le besoin. Petit à petit vous n’en aurez plus besoin.
Si malgré tout un engorgement s’est installé, vous devez réagir car c’est une situation douloureuse. Soit il est 17 heures et vous pouvez rentrer un peu plus tôt pour donner le sein à votre enfant, dans ce cas là, faites-le ! Soit vous devez rester au travail, vous allez alors vous éclipser quelques minutes pour passer vos seins sous l’eau chaude (vous pouvez prévoir un gant de toilette par exemple) et tirer votre lait. Le chaud aide à faire couler le lait. Si c’est plus simple pour vous, vous pouvez prévoir un coussin de gel bleu vendu en pharmacie qui passe au micro-ondes. Ce genre de coussin peut aussi se passer au congélateur et peut aider à soulager l’engorgement entre deux tétées ou deux tirages de lait.
Prévenez la personne qui s’occupe de votre enfant de votre heure de retour pour qu’elle ne donne pas un biberon une demi-heure avant votre arrivée : votre enfant risque alors de ne pas vouloir téter alors que vos seins en ont désespérément besoin.
Si vous êtes en période de sevrage et que vos seins s’engorgent, n’essayez pas d’aller trop vite en besogne. Laissez le temps à vos seins de réagir à la baisse de la demande et n’hésitez pas à tirer un peu de lait pour soulager un engorgement. Cela ne relancera pas la lactation si vous tirez juste ce qu’il faut pour vous soulager.
Prévoyez des coussinets d’allaitement en cas de « fuite » de lait.
Prévoyez également une tenue de rechange, cela peut toujours servir…
L’utilisation d’un tire-lait est parfois difficile en cas d’engorgement alors que le tirage manuel peut s’avérer plus efficace.
Il est inutile d’arrêter de boire, c’est inefficace et dangereux pour vos reins.
L’engorgement est douloureux mais régresse rapidement si l’enfant tète efficacement. C’est un « accident de parcours » fréquent chez les femmes allaitant, surtout au moment de la reprise du travail.

Les femmes qui risquent plus d’avoir un engorgement sont celles qui :

passent brutalement de douze tétées par jour à trois sans prévoir de tirer du lait.
stockent peu de lait entre deux tétées. Le fait d’espacer les tétées ou les tirages est plus difficile à supporter.
commencent à prendre des galactogogues à la reprise du travail par peur de manquer de lait…
Le remède universel à l’engorgement est le drainage du sein, soit par le bébé, soit en tirant son lait !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par Invité le Jeu 21 Avr 2011 - 8:53

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par fee clochette le Jeu 21 Avr 2011 - 9:31

bonjour

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] NINI pour toute cette documentation. c'est génial.
Tu l'as obtenu où ?
avatar
fee clochette
Administrateur

Profession Profession : Assistante Maternelle

http://chezchatou.canalblog.com/archives/mon_metier__assistante_

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par Invité le Jeu 21 Avr 2011 - 10:02

J'obtiens mes info en faisant des recherches sur internet ou en lisant des magazines. J'essaye de faire un résumé, pas toujours facile car les écrits sont souvent longs.
J'imprime et photocopie les passages qui m'intéressent, et je fais des montages pour moi ou pour les parents.

602
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par fee clochette le Jeu 21 Avr 2011 - 11:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


je pensais que c'etait avec ta formation ou VAE....Alors [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
fee clochette
Administrateur

Profession Profession : Assistante Maternelle

http://chezchatou.canalblog.com/archives/mon_metier__assistante_

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par fee clochette le Jeu 21 Avr 2011 - 12:06

Bon les copinautes qui "ont ou font" la formation ou VAE
Avez vous des fiches techniques pour chatou ? je pends tout ce qu'on me donne ..... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
fee clochette
Administrateur

Profession Profession : Assistante Maternelle

http://chezchatou.canalblog.com/archives/mon_metier__assistante_

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par Invité le Jeu 21 Avr 2011 - 12:42

http://www.lait-tendre.com/allaitement/fiches-association-d-aide-a-l-allaitement.htm

Ci-dessus un lien concernant différentes fiches techniques sur l'allaitement.
Très bien fait.

602
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par Invité le Jeu 21 Avr 2011 - 12:48

Ci-dessous un lien concernant : "ALLAITER ET CONFIER SON ENFANT A UN TIERS" élaboré par le CG des Alpes Maritimes. Très complet avec fiches à remettre aux parents.

http://www.cg06.fr/cms/cg06/upload/decouvrir-les-am/fr/files/enfance-allaiter-referentiel.pdf

a+
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par pauline le Jeu 21 Avr 2011 - 13:00

je prend le lien nini merci
avatar
pauline

Profession Profession : Assistante maternelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par fee clochette le Jeu 21 Avr 2011 - 13:43

NINI a écrit:Ci-dessous un lien concernant : "ALLAITER ET CONFIER SON ENFANT A UN TIERS" élaboré par le CG des Alpes Maritimes. Très complet avec fiches à remettre aux parents.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

oh celui ci je vais me l'imprimer .....

car notre ram nous propose une reunion sur ce thème, celle de juillet est complète et je suis inscrite pour le mois d'octobre.....comme en general leurs reunions n'ont aucun support "fiche technique" à nous remettre, je vous demandais dans le forum.

De plus cela ouvre un sujet et debat pour notre forum.
merci NINI t'es une pro......LOL !!!!
avatar
fee clochette
Administrateur

Profession Profession : Assistante Maternelle

http://chezchatou.canalblog.com/archives/mon_metier__assistante_

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par Invité le Jeu 21 Avr 2011 - 14:05

waouh vraiment bien les filles
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par fee clochette le Mer 6 Juil 2011 - 9:58

bonjour voici un complément d'info :

Voir le Fichier : memo_de_la_conservation_du_lait_132.jpg
avatar
fee clochette
Administrateur

Profession Profession : Assistante Maternelle

http://chezchatou.canalblog.com/archives/mon_metier__assistante_

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par pauline le Mer 6 Juil 2011 - 13:37

moi j'ai eu donné a un bebé le lait de maman quelle se tiré et franchement cela ne m'a jamais derangé et la petite profité comme sa du lait de maman même la journée
avatar
pauline

Profession Profession : Assistante maternelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par bouba le Mar 22 Oct 2013 - 9:38

bonjour

merci beaucoup pour toutes  ces infos sur l'allaitement.
avatar
bouba
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par pauline le Mar 22 Oct 2013 - 13:16

oui merci pour toutes ces infos cet une tres bonne lecture mais comme je vous l'ais deja dit j'ai eu donné bibi de lait tiré par la maman et cela ne m'a jamais gené
avatar
pauline

Profession Profession : Assistante maternelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ALLAITEMENT & Accueil de BEBE chez l'Assmat.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum