LE LIEU DES ENFANTS
Bienvenue à tous!
Venez rejoindre le groupe, posez vos questions sur vos contrats , calculs, relation avec votre parent employeur ou votre assistant maternel
Venez partager votre expérience avec vos bout-choux, dans le respect et la bonne humeur

Amicalement
Le lieu des enfants et son équipe


Votre MÉTIER, vos DROITS & vos DEVOIRS, un FORUM d'ENTRAIDE Assistantes Maternelles & Parents.
 
AccueilPortailÉvènementsS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI

Aller en bas 
AuteurMessage
fee clochette
Accro
Accro
avatar

Profession Profession : Assistante Maternelle

MessageSujet: Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI   Mer 6 Juil 2016 - 19:00

:   voici l'article dont parle Pauline dans un autre poste . vous pouvez réagir  sur le sujet .



Source :  document  copier coller  sur FB






Accueil de la petite enfance

Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI
Publié le 27/04/2016 • Par Michèle Foin • dans : France

31
Commentaires
Réagir


 © Phovoir
Chargés d’agréer ou de renouveler l’agrément des assistantes maternelles, les départements n’appliquent pas tous de la même manière le référentiel national d’agrément. Deux assistantes maternelles du Var viennent de lancer une pétition pour dénoncer des exigences qu’elles estiment abusives.
       
 


Deux assistantes maternelles du Var sont très en colère et le font savoir à Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes. En une semaine, leur pétition en ligne a recueilli plus de deux mille signatures, preuve d’un véritable malaise dans la profession. La cause de leur mécontentement ? Le non respect par les services de protection maternelle et infantile (PMI) du département du Var du « référentiel national fixant les critères de l’agrément des assistants maternels par le président du conseil général ». Ce référentiel a fait l’objet d’un décret le 15 mars 2012 et s’applique à toute demande d’agrément, de modification et de renouvellement.
Il a justement été élaboré pour mettre au diapason les conseils départementaux, responsables de l’agrément et du suivi des assistants maternels. « Un premier référentiel, qui n’était pas opposable, avait été élaboré en 2009. Dans ce guide, il était stipulé que le président du conseil général pouvait adapter les critères d’agrément selon les situations rencontrées dans son département. Dans le référentiel de 2012, cette possibilité a été retirée. Le président du conseil départemental ne peut donc pas imposer des critères plus restrictifs que ceux qui figurent dans le référentiel national. Or dans les faits, presque tous les départements le font ! »,  se désole Sandra Onyszko, responsable communication à l’Union fédérative nationale des associations de familles d’accueil et d’assistantes maternelles (Ufnafaam).

Positions de principe

Fabienne Amorsi, à l’origine de la pétition, en témoigne. Agréée le 1er janvier 2014 dans le Var pour accueillir un enfant, elle s’est vue retirer son agrément parce qu’elle refusait d’enfermer ses chats durant l’accueil : « la puéricultrice de mon secteur a voulu m’imposer de mettre mes chats dehors ou de les enfermer dans la salle de bain durant toute la durée d’accueil de l’enfant, soit près de 13 heures par jour. Elle refusait également que les chats séjournent dans les pièces où j’accueille l’enfant en dehors des temps d’accueil, pour des questions d’hygiène. Une position qu’elle a justifié par un arrêté départemental qui interdit la présence d’animaux au domicile des assistantes maternelles », explique-t-elle. Or le référentiel national n’interdit pas les animaux. Il se contente de préciser que l’enfant ne doit jamais être laissé seul avec un animal. C’est à l’assistante maternelle de s’assurer de l’harmonie entre la présence des animaux et l’accueil des enfants. Fabienne Amorsi dénonce également des inégalités de traitement : « selon la puéricultrice, les assistantes maternelles ont le droit d’avoir leur chat dans leur salon, quand d’autres sont priées de donner leurs animaux ! »
Pour Sandra Onyszko, il est normal que l’animal ne soit pas en contact avec l’enfant, mais il lui paraît disproportionné de devoir l’enfermer toute la journée. « Si c’est une position de principe, alors cette décision est excessive. Elle doit être étayée par des faits », confirme Pierre Suesser, président du syndicat national des médecins de PMI (SNPMI). Fabienne Amorsi a déposé un recours auprès du tribunal administratif il y a cinq mois et espère un jugement d’ici à la fin de l’année. En attendant, elle ne peut plus exercer à son domicile.

Maris interdits

Ces disparités de traitements n’étonnent pas Sandra Onyszko :
Citation :

Il n’y a pas un département qui applique les mêmes règles ! Ce qui pose soucis, c’est quand les puéricultrices s’appuient sur leur ressenti, ou des habitudes, sans se référer aux textes de loi. Les départements doivent appliquer la loi et étayer leur jugement pour que l’usager puisse se défendre. Or dans bien des cas, les décisions ne sont pas circonstanciées. Sous couvert de préciser les choses, les départements apportent des exigences plus fortes que le référentiel national.
Ainsi, certains départements exigent que deux systèmes de sécurité d’accès aux piscines soient mis en place, alors que le référentiel national n’en impose qu’un seul à choisir parmi trois. A Paris, témoigne Sandra Onyszko, les assistantes maternelles n’ont pas le droit d’utiliser de tables à langer. On les agrée systématiquement pour un seul enfant, le deuxième agrément n’étant accordé qu’au bout d’une « période d’essai ». Dans d’autres départements, on n’accorde jamais d’agrément pour quatre enfants. « Une position de principe, alors que cette décision devrait à chaque fois être étayée par des faits », dénonce Sandra Onyszko.
Les deux auteurs de la pétition, dénoncent également les pressions exercées sur la vie de famille. « Les puéricultrices peuvent interdire à votre mari de rentrer à la maison tant que l’accueil n’est pas terminé ! On a l’impression que les PMI nient le caractère familial de l’accueil individuel. De plus en plus, on nous demande un cadre aseptisé. Lits, canapé, cheminée, rideaux… il faudrait tout normaliser », regrette Fabienne Amorsi. Rares sont les assistantes maternelles à se défendre. « S’il y en a une cinquantaine qui saisissent le tribunal administratif chaque année, c’est le bout du monde, confirme Sandra Onyszko. Il faut vraiment qu’elles n’aient plus rien à perdre. »

Manque de suivi

Malheureusement, il n’existe aucune visibilité nationale sur ces disparités de traitement. « On ne peut pas exclure les disparités, mais il est très difficile de les caractériser. Cela fait d’ailleurs partie des questions soulevées par la plateforme « assurer l’avenir de la PMI » : qu’il puisse y avoir des échanges et débats autour du travail de l’agrément et du suivi des assistants maternels pour homogénéiser les pratiques », admet Pierre Suesser. Pour lui, il faut prendre les choses avec nuance. « Cette pétition fait le constat d’une pratique généralisée de « répression » du travail des assistantes maternelles. Peut-être y a-t-il des cas où des situations ont été mal vécues ou abusives, mais je ne crois pas à des abus de pouvoirs généralisés, alors que les services de PMI ont largement accompagné la professionnalisation des assistantes maternelles », affirme-t-il.
Pour Pierre Suesser, ce sont les conditions de suivi des assistantes maternelles qui génèrent cette tension. « Pour créer un climat de confiance, et que l’assistante maternelle n’ait pas l’impression de ne voir le service de PMI que pour les contrôles, il faudrait assurer un suivi tous les trimestres. L’équilibre entre contrôle et accompagnement ne va pas de soi. Tous les départements ne mettent pas forcément l’accent sur le suivi, avec l’organisation de réunions de travail par exemple. Le contrôle, pour être accepté, doit prendre du sens par rapport à des pratiques professionnelles. C’est la qualité du dialogue entre les puéricultrices et les assistantes maternelles qui est à travailler. »

Impliquer les élus

Pour Sandra Onyszko, les élus départementaux devraient davantage s’impliquer. « Ils délèguent le processus d’agrément à la PMI sans vraiment savoir ce qu’il en retourne. Pourtant ce sont eux qui ont le plus à perdre si on freine l’emploi sur leur territoire. On pourrait par exemple mettre en place un numéro vert pour les assistantes maternelles », suggère-t-elle. Une chose est sûre, la profession d’assistante maternelle est en crise. En 2015, pour la première fois, on enregistre davantage de sorties que d’entrées dans la profession. Si les difficultés d’agrément ou de renouvellement d’agrément n’expliquent pas tout, elles peuvent en tout cas être une source de découragement pour des professionnelles qui se sentent très peu valorisées.
Revenir en haut Aller en bas
http://chezchatou.canalblog.com/archives/mon_metier__assistante_
madgic
Passionné
Passionné
avatar

Profession Profession : assistante maternelle

MessageSujet: Re: Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI   Mer 6 Juil 2016 - 20:31

lu sur Facebook et pétition déjà signé
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
Passionné
Passionné
avatar

Profession Profession : assistante maternelle

MessageSujet: Re: Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI   Mer 6 Juil 2016 - 22:08

Elle est où la pétition ???

Tout ça n'est pas normal mais le fait s'il y a plus de sorties d'enfants que d'entrée chez les ass mat , c'est surtout à cause des crèches qui se montent partout et puis les parents essaient aussi de s’arranger entre eux . ...
Revenir en haut Aller en bas
pauline
Accro
Accro
avatar

Profession Profession : Assistante maternelle

MessageSujet: Re: Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI   Mer 6 Juil 2016 - 22:29

merci fee d'etre alle le cherché oui cindy petition signé aussi sur facebook
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
Passionné
Passionné
avatar

Profession Profession : assistante maternelle

MessageSujet: Re: Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI   Mer 6 Juil 2016 - 22:31

Mais il faudrait la mettre ici la pétition , tout le monde n'a pas face de bouc !!! 
Revenir en haut Aller en bas
pauline
Accro
Accro
avatar

Profession Profession : Assistante maternelle

MessageSujet: Re: Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI   Jeu 7 Juil 2016 - 8:39

et je sais cindy mais je sais pas le faire tu sais bien que je suis nulle moi sur tout cela
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
Passionné
Passionné
avatar

Profession Profession : assistante maternelle

MessageSujet: Re: Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI   Jeu 7 Juil 2016 - 11:20

Revenir en haut Aller en bas
sholaama
Débutant
Débutant
avatar

Profession Profession : Assistante Maternelle Agréée

MessageSujet: Re: Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI   Jeu 7 Juil 2016 - 13:00

Elle est ou cette pétition?? J'ai pas trouvé lol !!
Revenir en haut Aller en bas
sholaama
Débutant
Débutant
avatar

Profession Profession : Assistante Maternelle Agréée

MessageSujet: Re: Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI   Jeu 7 Juil 2016 - 13:04

C'est OK je l'ai trouvé sur une recherche dans la Gazette!!!


Signé !!!
Revenir en haut Aller en bas
pauline
Accro
Accro
avatar

Profession Profession : Assistante maternelle

MessageSujet: Re: Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI   Ven 8 Juil 2016 - 7:02

tu peux pas la mettre ici sholaama pour celles qui l'ont pas signé ?? merci pour eux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des assistantes maternelles dénoncent les “abus de pouvoir” de la PMI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison d'assistantes maternelles à Chavanoz
» visite chez un pédiatre...
» Garde D'enfant
» fetes des meres
» BCG obligatoire chez les assistantes maternelles?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE LIEU DES ENFANTS  :: SALON PROFESSIONS :: Assistant(es ) Maternel(les) :: PMI - CG :: Actualités professionnelles-
Sauter vers: